LE CHANT 

 

PHYSIOLOGIQUE

       

               

 

27/06/2012

AVANT-PROPOS

Le chant, art noble entre tous, suscite passion mais aussi, et en toute bonne foi, empirisme démesuré… malheureusement souvent fatal aux apprentis chanteurs, amateurs ou futurs professionnels.

Ce que dès 2007, Graziella GONZALEZ a développé dans  le « Chant physiologique » et le « Préambule » de sa page  « Cours », est le résultat de son parcours atypique de chanteuse (ayant eu également affaire à de grands noms du chant…), de ses recherches et de ses observations personnelles en tant que Conseiller vocal, ayant de surcroît fréquenté de nombreux studios où se donnent des cours….

Pendant les cours et stages, Graziella Gonzalez  imite ce que fait le chanteur, montre l’exemple en permanence, fait sentir, entendre les différences : elle n’hésite pas lors des stages « longs », à proposer aux stagiaires d’assister à son travail personnel.

 

« Lorsque vous faites vos recherches, si vos conclusions expérimentales et thérapeutiques sont d'accord avec celles de vos prédécesseurs en la même question, rien ne dit que vous soyez dans le bon chemin, mais rien ne dit non plus que vous ayez tort. Si, au contraire, vos conclusions apparaissent diamétralement opposées à celles de vos devanciers, rien ne dit que vous ayez tort et peut-être même y a-t-il de grandes chances pour que vous soyez dans le bon chemin. De toute manière, persévérez ». (Professeur d’Arsonval)

 

Graziella GONZALEZ invite tous ceux qui seraient interpellés par ses propos (notamment parce qu’ils leur rappellent quelques souvenirs…), à se référer à un ouvrage qui, de façon scientifique, corrobore non seulement ses propos mais aussi ses explications et démonstrations techniques lors de ses cours et stages: « Les bases physiologiques du Chant » par le Docteur René GRAIN, Oto-Rhino-Laryngologiste de la Maison Départementale de Nanterre et Ancien Interne de l’Hôpital Prince Albert de Monaco. Edition « Chez l’auteur ».  Ouvrage qui devrait être la Bible de tout chanteur et surtout, de tout éducateur. 

 

Bien évidemment, il ne faut pas oublier « Mon Art du Chant » de Lili LEHMANN, "la plus grande technicienne qui ait existé" (Reynaldo HAHN) professeur de Géraldine Farrar et de Germaine Lubin, et cantatrice capable d’assumer un concert malgré une laryngite sans avoir recours au moindre  « artifice », mais aussi d’interpréter La Reine de la Nuit, un soir, et Sieglinde, le lendemain!

 

Il importe toutefois, pour les chanteurs débutants, de ne pas oublier que la « plongée » dans ce type d’ouvrage qui « intellectualise » le chant, peut entraîner une perte du naturel : or, c’est toujours la recherche de la spontanéité du geste vocal qui doit prédominer.

 

 

 

LE CHANT PHYSIOLOGIQUE

En savoir plus, cliquez ici